Consommation d'alcool et santé du cerveau.

         

 

Une étude longitudinale (sur une période de 30 ans) a récemment démontré qu'en comparaison avec l’abstinence, boire de l’alcool de manière modérée (5-7 verres de vin par semaine) est associé à une diminution de la fonction cognitive et une diminution de l’habileté à générer des mots commençant par la même lettre en une minute.
 
Les auteurs de cette étude ont aussi observé une diminution du volume de l'hippocampe du cerveau (voir figure à droite, source: wikipédia). L'hippocampe joue un rôle central dans la mémoire et la navigation spatiale. Il est à noter que la diminution du volume de l'hippocampe est observée chez les patients ayant la maladie d'Alzheimer.
 
Dans cette étude, une réduction de la densité de la matière grise, induite par la prise d'alcool, a aussi été rapportée. La matière grise contient des corps cellulaires et est impliquée dans de nombreuses fonctions comme le contrôle musculaire, la vue, la mémoire, etc. 
 
De plus, boire de faibles quantités d’alcool (moins de 5 verres de vin par semaine) ne prodigue pas d’effets protecteurs en comparaison avec l’abstinence.
 
Romain.
Gray739 emphasizing hippocampus

Alcool Matière grise Fonction cognitive Cerveau

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau